ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Embryologie

Embryologie

La recherche sur l'embryogenèse humaine pourrait connaître un bond en avant, suggère une étude britannique publiée dans « Science » sur une technique inédite de production d'embryon artificiel.

Le MR dit "non" au nouveau texte CD&V/N-VA. En cause : le statut de l’embryon.

Le 9 février, le Parlement fédéral belge a voté une proposition de loi (PPL) visant à « permettre la reconnaissance de la filiation paternelle hors mariage dès le début de la grossesse ». Ainsi, « la reconnaissance d’un enfant conçu peut avoir lieu à tout moment de la grossesse sur la base d’une attestation de grossesse réalisée par un médecin ou par une sage-femme ».

Le 16 novembre dernier, le député Jean-Yves le Déaut, président de l’OPECST, appuyé de plusieurs collègues, déposait une proposition de loi (PPL) visant à élargir les indications du diagnostic préimplantatoire (DPI). 

En voulant essayer de définir la nature de l’embryon, le droit ne peut qu’apporter sa propre conception des choses et mépriser le réel. Analyse de Grégor Puppinck, docteur en droit et directeur de l’European Centre for Law and Justice (ECLJ).

La septième rencontre trilatérale des comités d’éthique français, allemand et anglais (Comité Consultatif National d’Ethique – CCNE, Deutscher Ethikrat, et Nuffield Council on bioethics), qui se tient tous les ans alternativement en France, en Angleterre et en Allemagne, a eu lieu le 21 octobre 2016 à Berlin. Elle était dédiée au thème du "genome editing", désignant les nouvelles techniques de modification génétique, et en particulier CRISPR-Cas9.

Page 1 sur 10

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.