ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 11 octobre 2017 00:00

Changer les comportements sur le handicap : e-learning ou experience learning ?

Écrit par 

Malgré les progrès constatés depuis le vote des lois sur le handicap de 1987 et de 2005 qui imposent aux entreprises de plus de 20 salariés d’employer au moins 6 % de personnes handicapées, les choses doivent encore bouger. Par Elie Sic-Sic, fondateur de Tell Me The Truffe, la première agence de communication spécialisée sur les sujets du H-handicap et de la diversité.

Plus d’une personne handicapée sur cinq (21 %) est au chômage et seulement 25 % des travailleurs handicapés sont titulaires d’une formation supérieure contre 44 % pour l’ensemble des français. Si nombre d’entreprises sont désormais sensibilisées à la question, les regards et les comportements de leurs salariés tardent à changer. Le sujet concerne pourtant chaque collaborateur, car une personne sur deux sera confrontée à une situation de handicap dans sa vie.

80 % des handicaps ne sont pas visibles

Beaucoup préfèrent pourtant éluder le sujet. Il faut dire que le quotidien les y aide bien puisque 80 % des handicaps ne sont pas visibles : diabète, cancers, troubles psychiques, etc. Face à ce constat, il est temps de s’attaquer au principal frein à l’insertion professionnelle des personnes handicapées : les préjugés et les comportements qui en découlent. Pas en imposant ou en contraignant bien sûr, mais, au contraire, en impliquant, en éduquant et en partageant. Objectif : aborder les sujets du handicap de façon simple, dédramatisée pour éveiller l’intérêt, susciter la réflexion et la prise de conscience.

  Source: courriercadres.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.