ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 11 juillet 2017 00:00

Animaux: une extinction de masse "catastrophique" est en cours

Écrit par 

Une équipe de chercheurs mexicains et américains tire la sonnette d'alarme, dans une étude publiée ce lundi dans Proceedings of the National Academy of Science: le recul du nombre de vertébrés est pire que ce qu'on imaginait.

32% des espèces de vertébrés déclinent

Le nombre d'espèces de vertébrés recule massivement, que ce soit en nombre d’animaux ou en diffusion géographique. Ils dénoncent une défaunation aux conséquences potentiellement "catastrophiques".

Au total, 32 % des espèces étudiées déclinent en termes de population et d’étendue. Plusieurs mammifères qui se portaient bien il y a une ou deux décennies sont maintenant en voie de disparition.

Le lion en chute libre

À titre d'exemple, l'étude note qu'en 2016, la planète ne comptait plus que 7 000 guépards et 35 000 lions africains (? 43 % en 24 ans). Les populations d’orangs-outans de Bornéo ont chuté de 25 % en dix ans (80 000 individus), et celles des girafes sont passées de 115 000 spécimens en 1985 à 97 000 en 2015.

Le lion par exemple, n'existe plus à l'état sauvage que dans quelques poches d'Afrique, alors qu'il vivait auparavant sur tout le continent, dans le sud de l'Europe, jusqu'au nord de l'Inde et au Moyen-Orient.

  Source: dna.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dernière modification le jeudi, 14 septembre 2017 14:09
CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.