ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 01 mars 2017 00:00

Dieu à droite ou à gauche ?

Nous sommes dans un groupe de jeunes. On discute politique. Une jeune fille demande : "Un chrétien pourrait-il voter à droite ?" et la réponse spontanée d'un autre ne tarde pas : "Je demanderais plutôt si un chrétien peut voter à gauche !"

Bien sûr, la politique ne se résume pas à cette dichotomie droite-gauche. Mais le fait qu'on pose la question en ces termes révèle qu'il n'est pas si facile de parler de politique et de religion.

Peut-on prier pour des questions politiques ?

Les chefs juifs font de l'occupation romaine une affaire religieuse ; ils sont persuadés que le problème est simple : si tu paies l'impôt, tu es pour les Romains et contre Dieu... et le corollaire : si tu ne paies pas l'impôt, tu es pour Dieu, mais alors, tu es contre les Romains.

Jésus sort de cette approche simpliste. Vous utilisez la monnaie de César ; rendez à César ce qui est à César, sans motif religieux.

Pourtant, rien, même nos options plitiques, n'échappe à l'éclairage de l'Evangile ; c'est ce que déclare Jésus lorsqu'il dit de rendre à Dieu ce qui est à Dieu.

Religion et politique sont distinctes, mais pourtant imbriquées. Je vais donc veiller à irriguer ma réflexion politique, professionnelle, familiale du courant de l'Evangile de l'Amour. Et je garde ma liberté de choix. Je ne me laisse pas enfermer dans des slogans, des pressions qui veulent me faire croire qu'un chrétien doit penser... comme tous les chrétiens.

 

A méditer :

Aucune politique ne peut se dire la politique de Dieu. Mais pour tous mes choix politiques, je rendrai aussi compte à Dieu.

 

Daniel Poujol
Avec l'aimable autorisation de publication de la Ligue pour la Lecture de la Bible.

Dernière modification le mercredi, 01 mars 2017 15:18

paypal