ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Espace prières

15ème jour de prière pour la France

Vous pouvez retrouver les archives de tous les sujets de prière pour la France ici.

Aidez-nous à mobiliser le peuple de Dieu en partageant régulièrement notre appel pour ces 40 jours de prière pour la France en cliquant ici
Aujourd'hui, mercredi 12 avril, nous prions pour ce sujet important qui touche aux soins palliatifs, et à l’euthanasie

Pour accompagner ce sujet de prière, je vous propose ces versets de la Parole de Dieu :

« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l'éternité ! » (Psaumes 139:23-24)

« L'homme n'est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n'a aucune puissance sur le jour de la mort. » (Ecclésiaste 8:8)

Cette parole que nous reprenons des écritures : « l’homme n’est pas maître de son souffle » nous indique que si le souffle de vie nous est donnés par Dieu ; Dieu est aussi celui qui en fixe le terme.

La vie est donnée par Dieu et jusqu’à son terme, nous devons respecter la vie ce don de Dieu.

Ainsi est-il expressément rappelé à tout homme que la valeur d’une vie n’a aucun prix et que nul ne doit attenter à l’existence de son prochain. Dans la souffrance que vit la personne, nous sommes appelés à soulager et non à tuer.

Nous vivons tout autour de nous une culture de mort, loin de l’espérance, loin d’une culture de vie et de compassion réelle témoignée à celui qui est en fin de vie. Au lieu de soulager celui qui souffre, nous prétendons à une dimension compassionnelle mortifère qui est contraire aux soins attentifs à donner à celui qui s’éteint.

Nous devons tout faire pour permettre au mourant de conserver un sens très humain aux derniers instants qu’il aura à vivre. L’accent mis sur la mort comme une solution aux problèmes de la société est une inversion totale du modèle biblique.

Rappelons-nous que la Bible nous enseigne que la mort est un ennemi (1 Corinthiens 15.26). La Bible nous rappelle que la vie est un don sacré de Dieu (Genèse 2.7). L’euthanasie promue dans cette société rejette ce don et choisit la malédiction.

Prions ensemble mes amis pour que les soins palliatifs soient largement développés et répondent enfin à un vrai projet compassionnel qui est celui d’accompagner la personne dans l’ultime étape de sa vie, tout en le soulageant à travers des soins appropriés loin de l’acharnement thérapeutique.

Avec nos mots, nous pouvons formuler cette prière :

"Père, aide nous à apporter un regard bienveillant envers le malade en grande souffrance, aide nos médecins, le personnel infirmier, les aides-soignantes à être des donneurs de soins et de sens pour soulager jusqu’à ce que tu donnes, toi Père le terme.

Père nous te prions pour que tu stoppes les projets mortifères d’une société faussement compassionnelle qui se détourne de son semblable alors que tu nous invites à souffler la vie, ta vie en eux en leur donnant un sens humain à ce dernier séjour vécu.
"

En union de prière pour la France,

Eric Lemaitre

Socio-économiste et auteur